chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
62 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Misery Index + Ghoulunatics + Minds + Wisdom Gone

Live report

Misery Index + Ghoulunatics + Minds + Wisdom Gone Le 24 Mai 2003 à Trois-Rivières, Canada (Maquisart)
Dire que j'ai presque failli rater ce concert-là! Croyez-moi, si j'avais su qu'un concert d'un tel calibre m'avais échapper j'aurais retrouvé mes doigts dans mes chiottes ce matin! Parceque quand on à la chance de voir un groupe tel que Misery Index, qui pour information contient deux ex-membres de Dying Fetus à savoir le chanteur-bassiste et le guitariste, on essais de pas les rater... voire au meilleurs des cas on fait tout pour y aller même si on doit vendre notre tv pour trouver les 12 $ requis!!!

Donc on arrive une heure avant l'ouverture des portes, ce qui nous permet de remarquer que ce sont toujours les memes personnes qui viennent et qu'on commence à bien les connaître, on a aussi le temps de porter des commentaire sur les liaisons entre les métalleux et les passant qui se sauvent pour pas se faire agresser et bien entendu on à le temps de faire des réflexions du genre "pourquoi que le mot abréviation est si long?" et aussi "pourquoi que le mot "séparé" s'écrit tout ensemble et que les mots "tout ensemble" s'écrivent séparés?" Mais à peine ai-je le temps de me poser une autre question existentielle que les portes s'ouvrent déjà! et pour une fois on arrive à entrer rapidement! Passage rapide au toilettes et retour sur le plancher de la fosse pour attendre impatiemment la première formation, Wisdom Gone!

Wisdom Gone font un excellent Death Grind qui tabasse bien et malgré l'absence totale de guitariste, une attitude un peu pessimiste au début et un problème technique, les deux chanteurs, le bassiste et le batteur semblent bien apprécier le publique qui les acclament et les pogos qui accompagnent le tout! Après une dizaine de chansons avec un son excellent le groupe quitte la scène pour laisser la place à Minds.

Minds, que j'avais déjà (entre-)vu au metalfest cet hiver, nous mettent eux aussi la batte en pleine gueule avec leur hardcore bien agressif. Un chanteur très énergique, qui se plis en deux quand il gueule et qui possède un coté très communicatif. Des musiciens géniaux qui jouent bien rapidement et bref une très bonne prestation de la part de Minds.

Vient ensuite la formation Ghoulunatics (avouez la finesse du nom) qui nous font un espèce de horror-death-thrash-metal excellent! Le set commence avec Monster Fiesta Extravaganza et malgré que le chanteur ait une voix bien rauque on entend bien les paroles qui sont assez délirante ("This story begins at the east of the west of the sun..."). Le chanteur est un putain de malade qui monte sur les enceintes en faisant tournoyer son micro. Les musiciens malgré le peu d'espace de la scène bougent assez durant les chansons! Mention spéciale au batteur qui part pisser en plein milieu du set!! Ghoulunatics savent faire bouger la foule et ca se voit: une fosse assez remplis avec des pogo violent où les coups vont et viennent dans tout les sens. Bref j'ai bien aimé les titres dévastateurs prodigués par Ghoulunatics malgré des faux espoir ("maintenant on va jouer une chanson qui vien de l'album de Reign in Blood de Slayer" "YEAH!!!" "eh non c'est une blague" "ROOOOHH!!") mais sinon tout était excellent et le set nous a permis de bien nous réchauffer pour la tuerie qui suit et j'ai nommé...

MISERY INDEX!!!! alors la franchement y'a pas à dire on a affaire à des génies hauts gradés!! Misery index c'est deux ex-dying fetus plus deux membres qui ont de l'expérience énorme dans le domaine et laissez moi vous dire que ca donne quelque chose qui ressemble certainement a la fin du monde!! Ca commence...la scène est toute sombre... et puis tout d'un coup sans prévenir les lumière s'allument et VLAN!!! Je m'attendais à un truc qui tabassait mais alors là me suis royalement trompé... à la place on a eu droit à la plus grosse boucherie de tout les temps et certainement pas la plus propre! Le batteur est un putain de monstre sur ses fût qu'il martyrise à la vitesse de la lumière et qui bat de la double pédale plus vite que son ombre (fallait le voir sur Death Shall Rise), les gratteux qui headbanguent sans arrêt tout en jouant, eux aussi, à la vitesse de la lumière et le chanteur avec sa voix de l'apocalypse nous beugle dans la face tout en jouant de la basse avec technique et précision sans pareil. Malgré le fait que je ne connaissais que la moitié des titres joué (l'autre moitié figurant sur l'album à venir) je me suis extrêmement bien eclaté. Dans la fosse ça pogotait dans tout les sens et même si tout le monde semblait fatigué, la violence et le déchaînement des gens était toujours présent!! Puis vint LE moment mythique, LE clou du spectacle, LE truc qui te donne envie de tout arracher!! C'est Pulling Out The Nails,ma chanson préféré du groupe!!!! Et à moi de me précipiter dans le plus grand des pogo que j'ai jamais fais! je saute, je raille de coup tout le monde que je vois et que je vois pas, je gueule des GRIND 'TIL YOU DIE et bref c'est la furie totale parceque Misery Index c'est grand, c'est beau, c'est fort et ca pete sa mère dans ta face!! après cette chanson le groupe se retire et on à droit à un rapel de deux chansons!! Mais j'était trop torché pour savoir lesquel ils ont joués, j'ai parcontre cru entendre un Blood On Their Hands!

Après le set je vais donner la main au chanteur-bassiste accompagné d'un "You Fucking Rule!!" (j'avais du mal a caché ma joie il faut dire)! Je passe me prendre un sticker Misery Index avec une bouteille d'eau et je rentre chez moi prendre un douche et faire un dodo bien mérité comme d'hab, avec un sourire énorme aux lèvres!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Misery Index + Ghoulunatics + Minds + Wisdom Gone
plus d'infos sur
Ghoulunatics
Ghoulunatics
Thrash/death'n'roll - 1994 - Canada
  
Minds
Minds   
Misery Index
Misery Index
Death Metal - 2001 - Etats-Unis
  
Wisdom Gone
Wisdom Gone
Canada
  

Abysmal Torment
The Misanthrope
Lire la chronique
Dalkhu
Lamentation and Ardent Fire
Lire la chronique
KEN Mode
Loved
Lire la chronique
Mara
Thursian Flame
Lire la chronique
Cardiac Arrest + Deadfuck + Pulsating Cerebral Slime
Lire le live report
Nahtrunar
Mysterium Tremendum
Lire la chronique
Hyperdontia
Nexus Of Teeth
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 18 - Le Livre des Mauvaises Décisions
Lire le podcast
S.U.T.U.R.E.
Sacrificed Universe. Tormen...
Lire la chronique
Anachronism
Orogeny
Lire la chronique
Vetrarnott
Scion (EP)
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2018 / The Resurrection Edition
Lire le dossier
Au-Dessus
Au-Dessus (Rééd.)
Lire la chronique
Slave Hands
World Rid of All Living
Lire la chronique
French Black Metal : Les illuminés
Lire le podcast
Dauþuz
Des Zwerges Fluch (EP)
Lire la chronique
A Portrait of Flesh and Blood
Gallery of Sorrow
Lire la chronique
MoM hors-série - Metal et sport partie 2
Lire le podcast
Krisiun
Scourge Of The Enthroned
Lire la chronique
Derdian
DNA
Lire la chronique
Kroda
Selbstwelt
Lire la chronique
Hyrgal pour la réédition de l'album "Serpentine"
Lire l'interview
Ultra-Violence
Operation Misdirection
Lire la chronique
Caedes Cruenta / Cult Of Eibon
The Wizard of Yaddith / The...
Lire la chronique
Mare
Ebony Tower
Lire la chronique
Thou
Magus
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 17 - Entretien avec un Bourreau.
Lire le podcast
Riot V
Armor Of Light
Lire la chronique
Curse Upon A Prayer
The Three Woes (EP)
Lire la chronique
Ritual Death / Aosoth
Ritual Death / Aosoth (Spli...
Lire la chronique