chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
94 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Expression Of Pain - Expression Of Pain

Chronique

Expression Of Pain Expression Of Pain
Dans la série des disques que je m'en veux d'avoir loupé, je demande le seul et unique long-format d'Expression Of Pain ! Pourquoi ? Parce qu'il aurait mérité dix, cent, mille fois de se tailler une petite place parmi les meilleures sorties Grindcore de l'année dernière. Genèse d'album plutôt compliquée, c'est le moins que l'on puisse dire : initialement enregistré en 2012, les bandes furent abandonnées durant près de dix ans. Exhumées en 2021, certainement pour rendre un hommage à Graham Green, l'un des deux hurleurs de la formation tragiquement décédé au cours de l'année 2020, elles furent mixées, masterisées, avant de sortir en format LP chez Blast Addict l'été dernier, puis en version CD, cette année, via Headsplit Records. Quel gâchis... Car ce qui se joue sur cet "Expression of Pain" est calibré pour gratter ma corde sensible, et celle de tous les amateurs de musique bovine.

Et c'est comme le Port Salut : c'est marqué dessus ! Les amateurs reconnaîtront sans mal les nombreux emprunts aux légendaires Excruciating Terror, combo Grindcore de Los Angeles auteur de deux albums, "Excruciating Terror" (1996) et "Expression Of Pain" (1998), donc, passés à la postérité pour leur violence débridée, mâtinée de Crust et de Hardcore Punk. Le nom du groupe, le logo... Et la musique, bien entendu. Expression Of Pain muscle un peu plus le jeu des Californiens, tant dans la production que dans l'exécution. En résultent seize titres d'un extrémisme étourdissant, taillés pour la scène et les effusions dans le pit. Du Grindcore complètement débile, mais qui n'oublie jamais de riffer... Ni d'être efficace !

Du duo de voix Graham / Hootz qui se complètent à merveille, l'un dans l'hystérie, l'autre dans les profonds raclements de gorge; Jusqu'aux rythmiques hallucinantes de lourdeur, menée d'une poigne de fer par un batteur (Goat, également coupable de meurtre sur fûts chez MassGrave) qui ne s'économise jamais, les 17 petites minutes de ce premier jet sont à prendre comme un vrai plaisir coupable, de ceux qui te collent un sourire béat de stupidité en travers de la trogne. On débranche le cerveau, et on se laisse porter par la croûte de saccades à la Discharge, ces plans en stop'n'go qui appellent les fissures aux cervicales, et surtout, ces grattes apocalyptiques (l'ouverture de "Transgression", putain !), simplettes mais jamais indigentes, dressant des compositions lippeuses à souhait. Expression Of Pain est peut-être un poil moins revendicatif qu'un Excruciating Terror, mais autrement plus effrayant, déployant des trésors de conviction dans l'exécution d'un Grindcore de Néanderthal : Radical dans l'idiotie, absurde dans sa violence.

Afficionados du genre, à la recherche de toujours plus de gratuité, ne cherchez pas plus loin : cette première livraison d'Expression Of Pain est exactement ce qu'il vous faut pour vous tapisser les oreilles. J'ose espérer qu'il reste encore quelques enregistrements du groupe à dépoussiérer, tant cette sortie éponyme est convaincante. Une leçon tant qu'un régal !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Hallu citer
Hallu
28/06/2022 16:38
Un EP fort sympathique oui. Dsl à 17 min, même pour du grind, c'est du vol d'appeler ça un album Gros sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Expression Of Pain
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Expression Of Pain
Expression Of Pain
Grindcore - Canada
  

tracklist
01.   UNFED  (1:09)
02.   INCORRIGIBLE  (1:04)
03.   DEMENTIA  (0:52)
04.   RETCH  (0:52)
05.   ASTRAY  (0:25)
06.   DEFICIT  (1:09)
07.   LESION  (0:40)
08.   DROWN  (0:46)
09.   TORSION TRAP  (2:06)
10.   CYST  (0:40)
11.   GASP  (1:08)
12.   EXTIRPATE  (1:24)
13.   WRING  (0:30)
14.   SCORCHED  (0:59)
15.   TRANSGRESSION  (1:33)
16.   DETAINED  (1:40)

Durée : 17:38

parution
29 Août 2021

Essayez aussi
Napalm Death
Napalm Death
Utilitarian

2012 - Century Media Records
  
Gendo Ikari
Gendo Ikari
Unit 1 (EP)

2016 - Autoproduction
  
Rotten Sound
Rotten Sound
Exit

2005 - Spinefarm Records
  
Rotten Sound
Rotten Sound
Cursed

2011 - Relapse Records
  
Eastwood
Eastwood
Antibiose

2021 - Lixiviat Records
  

Hats Barn
Y.a.HW.e.H
Lire la chronique
Runespell / Forest Mysticism
Wandering Forlorn (Split-CD)
Lire la chronique
Interview de MISGIVINGS pour l'album éponyme
Lire l'interview
Soldier - Tower
Mars Exulte! (EP)
Lire la chronique
Blut Aus Nord
Disharmonium (Undreamable A...
Lire la chronique
Misgivings
Misgivings
Lire la chronique
Le Black Metal en français... C'est mal ?
Lire le podcast
The Third Eye Rapists
Deathtrip Transcendence / M...
Lire la chronique
Sick Sinus Syndrome
Rotten to the Core
Lire la chronique
Scumslaught
Knives And Amphetamines
Lire la chronique
Bergsvriden
Gastkramad
Lire la chronique
Burying Place
In The Light Of Burning Chu...
Lire la chronique
Gauntlet Ring
Tyrannical Bloodlust
Lire la chronique
Disiplin
Disiplin (Rééd.)
Lire la chronique
Desecresy
Unveil In The Abyss
Lire la chronique
Dodsferd
Suicide and the Rest of You...
Lire la chronique
Somme
Prussian Blood (EP)
Lire la chronique
Deathawaits
XX
Lire la chronique
Eggs Of Gomorrh
Wombspreader
Lire la chronique
Skaur
Reis te Haelvete
Lire la chronique
Somme
Somme (EP)
Lire la chronique
Shed The Skin
Thaumogenesis
Lire la chronique
Come to Grief
When the World Dies
Lire la chronique
Expression Of Pain
Expression Of Pain
Lire la chronique
Slipknot
We Are Not Your Kind
Lire la chronique
Destruction Ritual
Destruction Ritual (Démo)
Lire la chronique
Cult Of Luna
The Long Road North
Lire la chronique
Drudensang
Tuiflsrijtt
Lire la chronique
Shadow's Mortuary
Unohdettu Maa
Lire la chronique
Purgatory
Apotheosis Of Anti Light
Lire la chronique