chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Demonical - World Domination

Chronique

Demonical World Domination
LIK confirmant une fois de plus sa stature “swedeath” et l’héritage Dismember le mois dernier, la sortie d’un nouveau Demonical (en sous-régime depuis Darkness Unbound) n’est clairement plus dans mes attentes… Surtout qu’il suit à chaque fois une immondice de Centinex (désolé cette fois je n’ai pas réussi à le chroniquer), les deux groupes étant menés par leur créateur Martin Schulman. Mais vous avez vu la note affichée, le groupe d’Avesta a repris sa couronne laissée en 2011. Modestement nommé World Domination, deux ans et demi après Chaos Manifesto, ce sixième album marque l’arrivée d’un nouveau frontman (modèle “ogre”), le méconnu Christofer Säterdal mais surtout le retour d’un membre fondateur, le batteur Ronnie Bergerstål (ex-Centinex, ex-Grave) !

Le médiocre EP Black Flesh Redemption de côté, bien que peu inspiré et loin de ses capacités, Demonical a toujours su faire le job depuis 2006, Chaos Manifesto possédait d’ailleurs sont lot de passages redoutables mais entourés de pas mal de déchet. Le groupe ne change aucunement son death metal direct et mélodique (“Dismember worship”) mais il semble que cette fois la recrue Eki Kumpulainen ait davantage été impliquée. Indubitablement cela a fait du bien ! Les compositions paraissent plus affutées et montent d’un cran en terme d’accroche, chaque morceau possédant son lead indécrottable (à la limite du death mélodique) et solo heavy classieux (l’introduction de “Victorious”). Coup de poker sur le morceau phare “Slipping Apart” accompagné du chant heavy de Nils Patrik Johansson. De mon humble expérience, j’ai rarement entendu ce mélange heavy/power avec du death metal de Stockholm. Plutôt un doux rappel aux délires d’un Dan Swanö ou un Sweet Vengeance de Nightrage pour un style ancré à Göteborg. Merci pour ce brin de fraîcheur !

Demonical sait aussi capter notre attention par une voie plus “velue”, Martin y veillant au grain. Sous une production exemplaire (guitares HM-2 et rythmique), des breaks en acier trempé implacablement placés (“Hellfire Rain”, “The Thin Darkness” ou “Victorious” à 4:11) porté en partie par Ronnie. Certes ce dernier n’atteint pas la vélocité d’un bionique Fredrik Widigs mais jusque là personne n’avait réussi à égaler son jeu groovy et primaire. Le bonhomme saura d’ailleurs placer quelques “hammer blast beat” de bonne famille (“We Stand As One” à 1:57). Quant aux grognements testostéronés (avec quelques effets parfaitement dosés) du petit nouveau Christofer, ils siéent parfaitement. Tout en secouant la nuque vous imiterez les refrains des hits en puissance “My Kingdom Done”, “Aeons Of Death” (juste imparable) ou “Calescent Punishment”. Associé au travail mélodique c’est un enchaînement sans faute que nous livre Demonical.

“Domination mondiale”, un titre prétentieux mais finalement adéquat. Oublié l’exhumation Centinex (le triste projet Six Feet Under de Martin), Demonical n’avait pas sorti une musique si redoutable et calibrée depuis Death Infernal. A ma grande surprise World Domination s’impose comme l’une des meilleures sorties swedeath de l’année, 36 minutes sans le moindre temps mort, hymnes au headbang et aux mélodies entêtantes. LIK, Demonical puis Puteraeon, les adeptes seront comblés pour cette fin 2020.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Chri$ citer
Chri$
28/10/2020 17:33
note: 8/10
Du très bon en effet, et très entrainant (ce "toupatoupa" démoniaque..hihi). Idéal pour les séances de running..

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Demonical
Death Metal
2020 - Agonia Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines : (2)  6.57/10

plus d'infos sur
Demonical
Demonical
Death Metal - 2006 - Suède
  

vidéos
My Kingdom Done
My Kingdom Done
Demonical

Extrait de "World Domination"
  
Slipping Apart
Slipping Apart
Demonical

Extrait de "World Domination"
  

tracklist
01.   My Kingdom Done  (04:04)
02.   Hellfire Rain  (03:59)
03.   Aeons of Death  (05:22)
04.   The Thin Darkness  (03:58)
05.   We Stand as One  (03:34)
06.   Victorious  (05:51)
07.   Slipping Apart  (05:32)
08.   Calescent Punishment  (03:42)

Durée : 36:02

parution
23 Octobre 2020

voir aussi
Demonical
Demonical
Servants Of The Unlight

2007 - Cyclone Empire Records
  
Demonical
Demonical
Hellsworn

2009 - Cyclone Empire Records
  
Demonical
Demonical
Death Infernal

2011 - Cyclone Empire Records
  
Demonical
Demonical
Darkness Unbound

2013 - Cyclone Empire Records
  
Demonical
Demonical
Chaos Manifesto

2018 - Agonia Records
  

Essayez aussi
Incantation
Incantation
Vanquish In Vengeance

2012 - Listenable Records
  
Vacivus
Vacivus
Rite Of Ascension (EP)

2015 - Hellthrasher Productions
  
Crucifyre
Crucifyre
Infernal Earthly Divine

2011 - Pulverised Records
  
Sadistik Forest
Sadistik Forest
Morbid Majesties

2018 - Transcending Obscurity
  
Desultory
Desultory
Through Aching Aeons

2017 - Pulverised Records
  

Undergang
Aldrig I Livet
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar IX: Darkness Of Being
Lire la chronique
Bròn
Pred dverima noći
Lire la chronique
Opium Warlords
Nembutal
Lire la chronique
Traveler
Termination Shock
Lire la chronique
Bedsore
Hypnagogic Hallucinations
Lire la chronique
Soulburn
Noa’s D’ark
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Lure
Morbid Funeral (Démo)
Lire la chronique
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sainte Marie des Loups
Funérailles de Feu
Lire la chronique
Pearl Jam
MTV Unplugged (Live)
Lire la chronique
Old Man Gloom
Seminar VIII: Light Of Meaning
Lire la chronique
Hallowed Butchery
Deathsongs From the Hymnal ...
Lire la chronique
The Kryptik
Behold Fortress Inferno (EP)
Lire la chronique
Moldé Volhal
Into The Cave Of Ordeals......
Lire la chronique
Inquisition
Black Mass For A Mass Grave
Lire la chronique
Havukruunu
Uinuos syömein sota
Lire la chronique
Lie In Ruins
Floating In Timeless Streams
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique
Biesy
Transsatanizm
Lire la chronique
Unurnment
Self-Immolation Suite (EP)
Lire la chronique
Cimetière
Extinction
Lire la chronique
Dayal Patterson
Black Metal : l'évolution d...
Lire la chronique
Skelethal
Unveiling The Threshold
Lire la chronique
Bliss Of Flesh
Tyrant
Lire la chronique
Sinister
Deformation of the Holy Realm
Lire la chronique
Finntroll
Vredesvävd
Lire la chronique
Darkenhöld
Arcanes & Sortilèges
Lire la chronique
Paysage D'Hiver
Im Wald
Lire la chronique