chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Lamp Of Murmuur - Punishment And Devotion

Chronique

Lamp Of Murmuur Punishment And Devotion (EP)
À sorties consécutives, chroniques consécutives. Ainsi, après avoir rédigé celle de Submission And Slavery, nouvel album de Lamp Of Murmuur paru le 16 septembre dernier, il me semblait tout à fait indiqué de poursuivre avec la chronique de Punishment And Devotion, court EP deux titres sorti seulement 24h plus tard.
Alors naturellement à ce stade, la question semble tout à fait légitime. Pourquoi sortir à la suite d’un album affiché à seulement trente-deux minutes un EP dont les deux titres auraient dans l’absolu très bien pu y figurer ? Et bien pour la simple et bonne raison que ces deux compositions n’ont pas tout à fait la même couleur que les titres proposés par M. sur Submission And Slavery.

En effet, comme le suggère cet artwork plutôt réussi signé Matthias Jahn aka Syn0d (Grabunhold, Old Sorcery, Sentient Divide, Transilvania...), Punishment And Devotion semble d’emblée vouloir s’inscrire dans un registre plus classique ou en tout cas bien plus éloigné des influences Gothic Rock et Post-Punk évoquées sans fard et dès le premier regard par l’illustration de Submission And Slavery. Les sonorités empruntées à ces groupes que sont The Sisters Of Mercy, Fields Of The Nephilim ou Christian Death ont effectivement disparues et laissent place de nouveau à ce seul Black Metal froid, métallique et décharné qui, rappelons-le tout de même, avait suffit jusque-là à faire le succès d’estime du one-man band américain.

Disponible à ce jour via la plateforme Bandcamp uniquement, celui-ci sera néanmoins proposé au format CD à compter du 27 octobre prochain et cela via le label anglais Death Prayer Records, une structure née de la réunion entre Death Kvlt Productions (Thy Dying Light, Somme, Capel Beulah...) et Goatprayer Records (Abduction, Cryptworm, Vacivus...).

Marchant un peu plus directement dans les pas d’un Heir Of Ecliptical Romanticism, les deux titres de ce nouveau EP vont mettre en avant les mêmes qualités que celles énoncées précédemment. L’auditeur habitué aux sorties de Lamps Of Murmuur va ainsi retrouver cette fameuse production famélique, abrasive et extrêmement lisible pour le genre qui habille là encore ces deux nouveaux morceaux. À cela rien de surprenant puisque comme on pouvait s’en douter, "As My Pain Contorts In The Dionysiac Vortex" et "Forever Bound To The Will Of The Spectres" sont tous les deux issus des mêmes sessions d’enregistrement que les morceaux figurants sur l’album Submission And Slavery.
"Délestés" dès lors de ces sonorités Gothic Rock et Post-Punk, ces deux titres vont renouer avec ce Black Metal pour le coup un poil moins mélodique (même s’il conserve une accroche évidente grâce à ce riffing soigné qui ne manque jamais de faire mouche) mais surtout plus agressif. En effet, si Lamp Of Murmuur a toujours eu à coeur de varier les plaisirs en alternant séquences tendues menées le couteau entre les dents et passages naturellement plus en retenu, on constate tout de même que ces treize minutes sont exécutées à bon rythme et qu’elles offrent finalement un petit peu moins de nuances et de relief qu’à l’accoutumé. Un parti-pris qui n’a rien de choquant dans la mesure ou l’Américain n’a jamais rechigné à cravacher mais le constat n’en reste pas moins flagrant pour autant. C’est donc essentiellement pied au plancher (blasts, tchouka-tchouka et autres rythmes toujours aussi entrainants pour ne pas dire dansants) que Lamp Of Murmuur mène cet assaut express sans jamais véritablement prendre le temps de ralentir la cadence. On trouve bien quelques passages un poil moins énervés comme sur "As My Pain Contorts In The Dionysiac Vortex" à 3:11 ou sur "Forever Bound To The Will Of The Spectres" à 3:04 mais le temps qui leur est accordé et leur développement plus succinct (et parfois même un poil quelconque, notamment sur "As My Pain Contorts In The Dionysiac Vortex") contrastent légèrement avec ce que l’Américain à l’habitude de partager.
Pour le reste, comme évoqué un petit peu plus haut, rien de bien nouveau à signaler. M. demeure fidèle à sa formule et assène ses riffs froids et décharnés avec la même énergie et la même passion. Et si les sorties s’enchainent à un rythme qui donnerait presque mal à la tête, force est de constater que cela n’a aucune incidence sur la qualité des compositions proposées par Lamp Of Murmuur et sur ce Punishment And Devotion qui malgré cette durée réduite et cette transition qui me fait un petit peu grincer des dents sur « As My Pain Contorts In The Dionysiac Vortex » demeure toujours aussi constant dans l’excellence.

Exclus de Submission And Slavery pour des raisons évidentes, ces deux morceaux ne déméritent pas pour autant. On y retrouve un Lamp Of Murmuur agressif et véhément mais toujours capable d’amener l’auditeur sur d’autres terrains, qu’ils soient plus mélodiques ou plus chaloupés. On regrettera peut-être d’avoir à passer deux fois à la caisse pour avoir chez soit ces deux sorties qui n’auraient pu en faire qu’une mais à près tout la différence de ton et d’atmosphère perceptible entre ces deux compositions et celles de ce nouvel album justifie amplement cette scission. Un léger désagrément qui ne devrait pas vous freiner dans la découverte de ces titres qui, croyez-moi, sont loin d’être ce que l’on pourrait appeler des chutes de studios. Non, encore une fois, Lamp Of Murmuur régale et il n’y a qu’à se servir.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Lamp Of Murmuur
Black Metal
2021 - Death Prayer Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Lamp Of Murmuur
Lamp Of Murmuur
Black Metal - Etats-Unis
  

tracklist
01.   As My Pain Contorts In The Dionysiac Vortex  (07:00)
02.   Forever Bound To The Will Of The Spectres  (06:08)

Durée : 13:08

line up
  • M. / Chant, Guitare, Basse, Batterie, Synthétiseur

parution
17 Septembre 2021

voir aussi
Lamp Of Murmuur
Lamp Of Murmuur
Submission And Slavery

2021 - Black Gangrene Productions
  
Lamp Of Murmuur
Lamp Of Murmuur
Heir Of Ecliptical Romanticism

2020 - Death Kvlt Productions
  

Essayez aussi
Gris
Gris
Il était une forêt...

2007 - Sepulchral Productions
  
Goath
Goath
Luciferian Goath Ritual

2017 - Ván Records
  
Moraš
Moraš
Manifest Death (Démo)

2017 - Svart Hat Productions
  
Patria
Patria
Magna Adversia

2017 - Soulseller Records
  
Shrine of Insanabilis
Shrine of Insanabilis
Vast Vortex Litanies

2019 - World Terror Committee Records
  

Aara
Triade I : Eos
Lire la chronique
Deadspeak
Dissolve The Dreams (EP)
Lire la chronique
Dream Unending
Tide Turns Eternal
Lire la chronique
Proscriptor McGovern's Apsû
Proscriptor McGover’s Apsû
Lire la chronique
Hadal
December
Lire la chronique
Stabat Mater
Treason by Son of Man
Lire la chronique
Congealed Putrescence
Dissolved in Hyphae (EP)
Lire la chronique
Hanternoz
Au fleuve de Loire
Lire la chronique
Gràb
Zeitlang
Lire la chronique
Fosa
Demo MMXVI (Reedicion 2021)...
Lire la chronique
Zulu
My People​.​.​.​Hold On / O...
Lire la chronique
Frightful
Spectral Creator
Lire la chronique
Olio Tähtien Takana
Spectral Katharsis
Lire la chronique
Phrenelith
Chimaera
Lire la chronique
Tower
Shock To The System
Lire la chronique
Phaëthon
Sacrifice Doth Call (EP)
Lire la chronique
Haalbuaer
Mortal Ones Scream In Horror
Lire la chronique
Tardus Mortem
Armageddon
Lire la chronique
First Fragment
Gloire Éternelle
Lire la chronique
Warning
Watching from a Distance - ...
Lire la chronique
Concrete Winds
Nerve Butcherer
Lire la chronique
Gloomy Grim
Agathonomicon
Lire la chronique
Nächtlich
Satanas Solum Initium Est
Lire la chronique
Dungeon Steel
Bloodlust (EP)
Lire la chronique
Burial
Inner Gateways To The Slumb...
Lire la chronique
Verdun / Old Iron
Verdun / Old Iron (Split 12")
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Eyes Of Satan (EP)
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules
Deeds Without A Name (EP)
Lire la chronique
Morte Incandescente
Vala Comum
Lire la chronique
Muscipula
Little Chasm of Horrors (Dé...
Lire la chronique