chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Within The Ruins - Black Heart

Chronique

Within The Ruins Black Heart
Revoilà mon petit plaisir honteux, caché entre du swedeath et du black/death mélo quotidien plus respectable. Plaisir qui dure depuis plus de dix ans déjà et dont la recette décérébrée (deathcore mélodique 8 bits à la rythmique spasmée) arrive toujours à titiller mes esgourdes encrassées et ma vieille nuque. Trois ans et demi après Halfway Human, place au sixième opus de Within The Ruins. Le groupe du Massachusetts aura sorti entre-temps une compilation instrumentale (Trilogy) ainsi que deux singles dans un line-up qui n’est plus tout à fait le même puisque le frontman Tim Goergen (présent depuis 2009) sera remplacé par un dénommé Steve Tinnon.

Halfway Human avait ses tares, il manquait certainement de morceaux majeurs malgré ces nouvelles tentatives “émotionnelles” qui ne tomberont jamais dans le pathos ado FM. Petit vent de fraîcheur malgré tout dans un style il est vrai usé à la moelle. Le guitariste Joe Cocchi reste encore seul à la barre et comme à chaque galette fera monter ses leads en termes de technicité (la dénomination du style n’est pas galvaudée). Démonstration faite (passages acoustiques inclus) sur le final instrumental coutumier “Ataxia V” (cinquième épisode qui suit la bande depuis Invade). Les Américains mettent de côté cette musique plus “ambiancée” pour un retour à quelque chose de plus direct. L'enchaînement “Deliverance” - “Black Heart” - “Open Wounds”, “Hollow” (mélodies Tetris sorties de leur premier opus Creature) ou encore l’inévitable “Ataxia V” sauront capter notre attention, cela fait longtemps que Within The Ruins n’avait pas été si efficace.

Au centre, le nouvel hurleur ne chamboulera pas vraiment les anciens adeptes. Des vocaux modulés similaires à Tim (troublants même) mais au coffre bien plus conséquent ! Couplés à la rythmique “Gilles de la Tourette” méchamment dansante, difficile de ne pas hocher la tête. Les batteurs aguerris diront certainement que ce jeu mécanique (frisé linéaire) sans nuance les répugnent, de mon côté bizarrement malgré ce son clinique et froid, son jeu me paraît méchamment groovy et ses syncopes de double pédale font leur effet. L’efficience commencera néanmoins à pencher dès “Eighty Sixed” (comme un air d’Inspecteur Gadget ?), moins inspiré et tentant de reproduire par moment l’atmosphère du précédent opus (“RCKLSS”). Le chant clair du bassiste qui avait effrayé un temps, paraîtra ici relativement terne et quelconque (refrain de l’ouverture “Dominion”, “Devil In Me” ou “Outsider”). On se rassure malgré tout, il reste en second plan et ne viendra pas tellement perturber l’écoute. Frustrant que Within The Ruins n’ait pas intégré ses deux singles redoutables sortis en 2018 (“Resurgence” et “World Undone”), ils auraient clairement effacé ces baisses de régime.

Black Heart remet en avant les ingrédients percutant de leur recette sujette souvent à moqueries... A tort ! Vocaux puissants, polyrythmies “enclume” et mélodies entêtantes dominent pour un style qui subsiste dans une case “extrême” (preuve en est, le groupe est toujours présent sur Metal-Archives). On regrettera des passages en pilotage “trop” automatique ainsi qu’un chant clair ne dégageant cette fois aucune émotion. Pour le reste, cela demeure assez jouissif dans son genre et donne une sérieuse envie de ressortir ses jeux vidéo rétro !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

donvar citer
donvar
24/01/2021 19:37
note: 8/10
"Revoilà mon petit plaisir honteux" AHAH sentiment partagé.
Ces riffs, ces solos... Je m'en lasse jamais.
Impossible à siffloter et pourtant j'essaie à chaque album ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Within The Ruins
Deathcore mélodique technique
2020 - eOne
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines : (3)  7.9/10

plus d'infos sur
Within The Ruins
Within The Ruins
Deathcore mélodique technique - 2005 - Etats-Unis
  

vidéos
Deliverance
Deliverance
Within The Ruins

Extrait de "Black Heart"
  
Black Heart
Black Heart
Within The Ruins

Extrait de "Black Heart"
  
Devil in Me
Devil in Me
Within The Ruins

Extrait de "Black Heart"
  

tracklist
01.   Domination  (03:57)
02.   Deliverance  (04:34)
03.   Black Heart  (04:35)
04.   Open Wounds  (03:58)
05.   Eighty Sixed  (05:03)
06.   Devil in Me  (03:33)
07.   Hollow  (03:55)
08.   Outsider  (04:15)
09.   RCKLSS  (04:28)
10.   Ataxia V  (06:12)

Durée : 44:30

line up
parution
27 Novembre 2020

voir aussi
Within The Ruins
Within The Ruins
Omen (EP)

2011 - Victory Records
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Halfway Human

2017 - Long Branch Records
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Invade

2010 - Victory Records
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Elite

2013 - eOne
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Creature

2009 - Victory Records
  

Essayez aussi
With Passion
With Passion
What We See When We Shut Our Eyes

2007 - Earache Records
  
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave
Conducting From The Grave

2013 - Autoproduction
  
With Passion
With Passion
In the Midst of Bloodied Soil (EP)

2005 - Earache Records
  
Born Of Osiris
Born Of Osiris
A Higher Place

2009 - Sumerian Records
  
After The Burial
After The Burial
Rareform

2009 - Sumerian Records
  

Rotting Christ
Triarchy of the Lost Lovers
Lire la chronique
Pearl Jam
Lost Dogs (Compil.)
Lire la chronique
Rotting Christ
Thy Mighty Contract
Lire la chronique
La Voûte #3 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
Purification
Dwell in the House of the L...
Lire la chronique
Furia
W śnialni
Lire la chronique
Thron
Pilgrim
Lire la chronique
Sanctum
On The Horizon
Lire la chronique
Ulvegr
Isblod
Lire la chronique
XenoKorp,l'enfer du décor
Lire l'interview
Amputation
Slaughtered In The Arms Of ...
Lire la chronique
Ceremony
Rohnert Park
Lire la chronique
Dream Theater
Black Clouds & Silver Linings
Lire la chronique
Afterbirth
Four Dimensional Flesh
Lire la chronique
Edoma
Immemorial Existence
Lire la chronique
Kjeld
Ôfstân
Lire la chronique
Intellect Devourer
Demons Of The Skull
Lire la chronique
Knoll
Interstice
Lire la chronique
Simulacrum
Genesis
Lire la chronique
Socioclast
Socioclast
Lire la chronique
David THIERREE : le meilleur illustrateur de BLACK METAL ???
Lire le podcast
Abyssal Vacuum
MMXIX (EP)
Lire la chronique
Morbid Angel
Abominations Of Desolation
Lire la chronique
Bloodkill
Throne Of Control
Lire la chronique
Dream Theater
Systematic Chaos
Lire la chronique
Sodality
Gothic
Lire la chronique
Tragedy in Hope
Sleep Paralysis
Lire la chronique
Gravesend
Methods Of Human Disposal
Lire la chronique
Les Chants De Nihil
Le Tyran Et l’Esthète
Lire la chronique
Obskuritatem
Hronika Iz Mraka
Lire la chronique