chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
55 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Bovary - Mes racines dans le desert

Chronique

Bovary Mes racines dans le desert (Démo)
Et voici l’un des tout meilleurs débuts de tous les temps dans le black metal ! Là, tout de suite, tu te dis : « Ça y est, Sakrifiss nous refait le coup et en rajoute des tonnes ! ». J’en rajoute peut-être, mais alors c’est seulement un tout petit peu, parce que cette demo est une surprise totale, une explosion auditive d’un dégoût de notre monde, d’une déception de notre société qui avaient été bien trop retenus jusqu’à maintenant. Alors même si BOVARY ne s’est formé que l’année dernière, c’est la frustration de toute une vie que parviennent à retransmettre les trois demoiselles en présence.

Petri Ravn aux guitares, Gwen de Bovary à la basse et à la batterie, et enfin l’excellente Queen Thrash aux vocaux proposent effectivement en 5 pistes et 37 minutes des images écœurées de notre monde. Elles en avaient gros sur la patate et il fallait que ça sorte. Elles mélangent alors la froideur et la hargne de DARKTHRONE à des ambiances mélancoliques et résignées qui m’ont touché directement au cœur comme un SAPAUDIA.

Les paroles, en français, représentent bien ces ambiances, entre nausée constante et désir de craquer pour en finir complètement.
Des paroles cash et désabusées telles que :
« Moi, ta vie, en vrai...
J’y pense pas...
Ta vie c’est mes chiottes
Et j’y pose ma rondelle acnéique ».

vont alors cotoyer des envolées poétiques :
« Et la pluie ruisselle sur le pavé
Chaque goutte comme un éclat de cristal
Je marche sans savoir où je vais,
Ni d’où je viens ».


BOVARY, c’est alors l’histoire de grands écarts torturés. Mais tellement, tellement naturels, parce que tout cela sort du fond des tripes. La hargne musicale, la douceur d’un piano, des accélérations rebelles, de longues parties isntrumentales contemplatrices. Une voix qui lutte, qui pourrait casser n’importe quand, qui n’est pas belle mais qui sait retransmettre diverses émotions...

Sur les 5 pistes, la première est une introduction de 6 minutes, et la dernière une outro de la même durée. Les 3 pistes centrales cumulent 25 minutes, et ce sont elles qui réussissent à me bouleverser, chacune à sa manière. Les émotions sont puissantes, et j’incite vite à aller s’y frotter, en cliquant sur le lien à droite de cette chronique.

Pour confirmer l’état d’esprit du groupe, citons le message inscrit sur le CD lui-même : « Si tu ne t’es pas suicidé après l’écoute de cette démo, c’est qu’avec les copines on a manqué notre coup. L’avantage c’est que tu seras vivant quand on sortira l’album et tu pourras nous l’acheter. Bisou >> Gwen ».
De l’ironie, une pointe d’humour noir...

Ceux qui ont raté ma présentation de la box spéciale sont maintenant incités à cliquer sur la vidéo suivante, et à aller chercher un exemplaire de cette démo qui n’est pas « prometteuse », mais déjà une pièce de choix.


DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Sombre alcoolo citer
Sombre alcoolo
20/07/2018 19:13
Effectivement, un premier jet sympathique. J’attends beaucoup du 1er longue durée

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Bovary
Black Metal
2018 - Nar Productions
notes
Chroniqueur : 4.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Bovary
Bovary
Black Metal - 2017 - France
  

écoutez
tracklist
01.   Mes racines dans le désert
02.   Ta vie c'est mes chiottes
03.   Je ne serai plus là pour l'attendre
04.   Automne
05.   Outro

Durée : 36:45

line up
parution
5 Mars 2018

Essayez aussi
Pyriphlegethon
Pyriphlegethon
The Murky Black of Eternal Night

2017 - Iron Bonehead Productions
  
Cryfemal
Cryfemal
D6s6nti6rro

2016 - Osmose Productions
  
Dux
Dux
Carnations

2015 - Asgard Hass
  
Sale Freux
Sale Freux
Vindilis

2017 - Les Créations Clandestines
  
Near
Near
Our Sun

2016 - De Tenebrarum Principio
  

Graven Maul
Crushed Skull Moon (EP)
Lire la chronique
Carnation
Chapel Of Abhorrence
Lire la chronique
Get The Shot
Infinite Punishment
Lire la chronique
Spaceslug
Eye The Tide
Lire la chronique
White Wizzard
Infernal Overdrive
Lire la chronique
Deafheaven
Ordinary Corrupt Human Love
Lire la chronique
Lofofora
L'épreuve du concert (Live)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
PPCM #1 - Faut être un peu pessimiste (Pessimist)
Lire le podcast
Mars Red Sky
Stranded in Arcadia
Lire la chronique
Beyond Carnage
Profane Sounds Of The Flesh...
Lire la chronique
Iskald
Innhøstinga
Lire la chronique
Regnat Horrendum
Heathenland
Lire la chronique
Diocletian + Fin + Funeral Desekrator
Lire le live report
Thou
Rhea Sylvia (EP)
Lire la chronique
Wombripper
From The Depths Of Flesh
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
No More Tears
Lire la chronique
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Black Sabbath
13
Lire la chronique
Blood Of The Wolf
II: Campaign Of Extermination
Lire la chronique
MoM Poésique - Saor / "La Colline sentant les thyms"
Lire le podcast
Torture Rack
Malefic Humiliation
Lire la chronique
Black Howling
Return of Primordial Stillness
Lire la chronique
Isengard
Høstmørke
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Mortem
Deinós Nekrómantis
Lire la chronique
Animals as Leaders
The Joy of Motion
Lire la chronique
Moongates Guardian
Leave the Northern Mountains
Lire la chronique
Absolvtion
Gallow's Destiny (EP)
Lire la chronique
The Negation
The Sixth Extinction (EP)
Lire la chronique