chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
119 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Zxui Moskvha - Bloody Remembrance of the Noble Sun

Chronique

Zxui Moskvha Bloody Remembrance of the Noble Sun
Je me souviens des débuts du black metal. Les noms de groupes étaient pour la plupart en anglais. Bien entendu, il y a vite eu des exceptions, mais DARKTHRONE, MAYHEM, HELLHAMMER… c’est de l’anglais. Très vite d’autres tendances étaient de choisir un nom de démon, de monstre, ou alors tiré d’une œuvre de Tolkien. Et puis au fil des années, de plus en plus de formations ont choisi leur langue. Et pas seulement pour des raisons « nationalistes », mais parce qu’il y a un éveil sur le charme de son propre langage, de sa propre personnalité. Alors il y a eu de plus en plu de noms de groupes en allemand, en français, en russe, en espagnol, en japonais… En japonais ? Oui, on en a peu mais on peut citer MAGANE, MISOGI, KANASHIMI ou ASUNOJOKEI. Mais au Japon, il n’est pas rare de se chercher un nom mystérieux, à l’origine incertaine : ARKHA SVA, FRA HEDENSK TID, AL-KAMAR, YVONXHE, et donc ZXUI MOSKVHA.

Cette jeune formation délivre ici son premier album, mais j’ai déjà eu l’occasion d’en parler plus tôt en 2021 lorsque son label, Zero Dimensional Records, a sorti l’EP Descent into Torment. Les assidus de mes chroniques ont donc déjà une idée de ce qu’ils vont trouver ici puisque ce n’est pas en quelques mois que les Japonais ont changé. Et effectivement ils sont une nouvelle fois très fidèles sur ces 9 nouveaux morceaux à un style qui a beaucoup d’adeptes dans la scène de leur pays : le black metal furieux agrémenté de riffs mélodiques entraînants. Ce n’est peut-être pas la première impression qu’on a du pays du soleil levant, mais c’est pourtant la formule que des CATAPLEXY ou INFERNAL NECROMANCY ont mis à l’honneur depuis belle lurette. Et ZXUI MOSKVHA s’en sort drôlement bien dans cette branche, principalement parce qu’il a l’élément déterminant qui peut rendre des compositions somme toute banales en grosses armes de guerre : la fougue.

Et ces 40 minutes sont particulièrement fougueuse ! Après une introduction d’une minute et quelques qui reprend un discours de guerre en japonais, c’est la tornade qui débute et va très peu faiblir ! « Imperial Blaze » et « Hara-kiri » démonte tout en 4 minutes chacun. Ah ça, il n’y a pas beaucoup de concessions sur Bloody Remembrance of the Noble Sun ! C’est une bonne grosse raclée qui est infligée en continu avec tout juste quelques accalmies comme l’intermède au piano de deux minutes sur « O,dio », qui rappelle furieusement un autre groupe qui avait la grosse patate et avait mis en outro une piste avec cet instrument : CIRITH GORGOR ! Et puis il y a « Aftermath » qui est coupé par un break assez surprenant, presque post-BM le temps d’une minute. ZXUI MOSKVHA montre sur cette piste une ouverture bien maîtrisé sur quelque chose qui pourrait être approfondie sur un prochain album. Des sentiments plus fragiles, mais qui se mélangent bien à la hargne ambiante !

Ce premier album est une très belle réussite, et c’est surtout l’une des rares révélations BM japonaises de ces dernières années ! On espère que c’est le premier d’une relève qu’on espérait plus ! Et enfin, la thématique fait plaisir puisqu’elle permet de découvrir la seconde guerre mondiale vue le Japon !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Zxui Moskvha
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Zxui Moskvha
Zxui Moskvha
Black Metal - Japon
  

écoutez
vidéos
Aftermath
Aftermath
Zxui Moskvha

Extrait de "Bloody Remembrance of the Noble Sun"
  

tracklist
01.   Fallen Sun
02.   Imperial Blaze
03.   Hara-kiri
04.   An Endless String of Tragedies
05.   O.dio
06.   Lonesome Kingdom
07.   Aftermath
08.   Woods of Eternity
09.   Forgotten Existence

Durée : 38:58

parution
18 Décembre 2021

voir aussi
Zxui Moskvha
Zxui Moskvha
Descent into Torment (EP)

2021 - Zero Dimensional Records
  

Essayez aussi
Dissection
Dissection
The Somberlain

1993 - No Fashion Records
  
Darvaza
Darvaza
Darkness In Turmoil (EP)

2018 - Terratur Possessions
  
Behemoth
Behemoth
Pandemonic Incantations

1998 - Solistitium Records
  
Abigor
Abigor
Totschläger (A Saintslayer's Songbook)

2020 - World Terror Committee Records
  
Wolfkrieg
Wolfkrieg
When the Cold Comes

2020 - We Are At War Records
  

Black Sabbath
Headless Cross
Lire la chronique
Remornia
Tales of the Abandoned Places
Lire la chronique
Concilivm
A Monument In Darkness
Lire la chronique
Zero Hour
Agenda 21
Lire la chronique
Demonical
Mass Destroyer
Lire la chronique
Svet
The Truth
Lire la chronique
Whitehorse
Raised Into Darkness
Lire la chronique
Gloson
The Rift
Lire la chronique
Meshuggah
Immutable
Lire la chronique
Spirit Adrift + Yob
Lire le live report
Black Sabbath
Technical Ecstasy
Lire la chronique
Seum
Blueberry Cash (EP)
Lire la chronique
Necrom
All Paths Are Left Here...
Lire la chronique
Candelabrum
Nocturnal Trance
Lire la chronique
(DOLCH)
Nacht
Lire la chronique
Helms Alee
Keep This Be the Way
Lire la chronique
Interview de DAWOHL pour l'album "Leviathan"
Lire l'interview
Misery Index
Complete Control
Lire la chronique
Dawohl
Leviathan
Lire la chronique
Nightfell
Never Comes the Storm
Lire la chronique
Funérarium
1692
Lire la chronique
Synesthésie #2 - Je vois blanc
Lire le dossier
Black Sabbath
Sabbath Bloody Sabbath
Lire la chronique
Big Scenic Nowhere
The Long Morrow
Lire la chronique
Mouflon
Pure Filth
Lire la chronique
Achelous
The Icewind Chronicles
Lire la chronique
Wolves' Winter
Qayin Coronatvs
Lire la chronique
Miseration
Black Miracles and Dark Won...
Lire la chronique
Talmas
A Call From The Forest (Com...
Lire la chronique
Abhorration
After Winter Comes War (Démo)
Lire la chronique