chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
140 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Aborted - Strychnine.213

Chronique

Aborted Strychnine.213
De retour un an et des viscères après la sortie d'un “Slaughter & Apparatus – A Methodical Overture” à la cadence d'exécution assez élevée, les bouchers belges de ABORTED relancent la machine à débiter du riff carcassien avec le précoce “Strychnine.213”. Comme dans toute multinationale grind à forts relents death métalliques, une telle frénésie dans la production entraîne de lourdes pertes au niveau du personnel, sacrifié sur l'autel de la productivité au grand dam du syndicat Thrashocore, toujours prompt à réclamer de la stabilité dans les rangs des formations brutales les plus respectables. Le line-up a donc encore explosé en vol, tout sauf une surprise, “Slaughter & Apparatus” ayant été composé dans des circonstances particulières (un Matty Dupont pas impliqué à 100% dans le groupe, David Haley de PSYCROPTIC en batteur de session) par les seuls Svencho et Seb. Peter passé de la basse à la guitare, le groupe belge a ensuite recruté Dan Wilding, jeune batteur n'ayant pas passé le cut chez THE BLACK DAHLIA MURDER à cause de son jeune âge.

Même s'il débute de manière plutôt singulière avec “Carrion”, pas de charge instrumental saupoudré de spoken words (assez proche du récent “Tonight We Dine In Hell de ... CATARACT), musicalement parlant “Strychnine.213” reprend les bases de l'album précédent (atmosphère malsaine, mélodies plus présentes, plus de groove dans les parties rythmiques) en simplifiant quelque peu les structures en vue d'une plus grande efficacité sur scène. Plus aérées, les compositions laissent le champ libre à des lead guitars qui n'ont, jusqu'ici, jamais été à pareille fête ; dans le souci de mettre en valeur les solos, ABORTED va même jusqu'à livrer des riffs génériques tout en rétrogradant sévèrement au niveau du tempo. On est donc loin des sommets de barbarie de “Goremageddon”, ou quelques leads décoratives tentaient vainement de surfer sur une déferlante de riffs gras et de blasts écrasants. Vu l'excellence des parties mélodiques sur “Slaughter & Apparatus”, le risque aurait pu être payant. Mais si certains passages sont assez mémorables (à 3:12 sur “135”, à 2:08 sur “Avarice Of Vilification”), certains titres souffrent d'un trop plein heavy fort peu digeste (“Pestiferous Subterfuge”, “Hereditary Bane”). Dans le souci évident de différencier “Strychnine.213” des efforts précédents, les belges ont également recours à quelques innovations comme des samples marquants à 2:22 sur “The Chyme Congeries” ou l'introduction légère (si, si) de “A Murmur In Decrepit Wits”. Le tout au détriment de ce qui faisait jusqu'alors leur qualité principale : la force de frappe.

Oh, bien sûr, l'album regorge de blasts et le double chant de Svencho et Seb n'a rien perdu de sa sauvage efficacité. Mais on a beau disséquer la galette dans tous les sens, on peine vraiment à en extraire la substantitifique moelle. En l'absence de riffs marquants (malgré un clin d'oeil évident à MORBID ANGEL à 1:04 sur “Avarice Of Vilification”) et de réels titres défouloir, le nouveau ABORTED manque cruellement de percussion. Si l'influence de CARCASS est en passe d'être définitivement digérée (hormis l'aspect mélodique prononcé qui peut rappeler “Heartwork”), l'insigne faiblesse de la production de Gail Liebling achève de précipiter “Strychnine.213” dans la fosse des albums les plus communs de l'année 2008. D'un album des belges, soyons clairs, on attend en premier lieu qu'il déboite et ça passe évidemment par un minimum de puissance dans le son. Desservi par un mix affreux en la matière, le pauvre Dan, qui n'a pourtant pas l'air manchot, donne le sentiment d'entendre Rick Allen s'essayer à jouer du death metal ! Trop propre, trop clean, la prod fait perdre tout son tranchant à ABORTED, bien plus à l'aise quand il opère au disque rouillé qu'au scalpel savonneux. Bien sûr, en live, ça sera certainement une toute autre affaire et on se réjouit à l'avance de retrouver un combo attachant et ultra efficace sur les planches. Mais en attendant, s'injecter “Strychnine.213”, c'est comme aller voir un slasher et se retrouver avec une peloche coupée au montage, expurgée de toute violence, sans bimbo qui cavale les seins à l'air ni boogeyman dégénéré pour lui faire la peau. PG-13.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

22 COMMENTAIRE(S)

Efelnikufesin citer
Efelnikufesin
19/12/2008 17:12
note: 7.5/10
Encore une fois je vais me faire laminer par les gars ici mais je l'avoue : jl'aime bien ct'alboum ! D'accord c'est plus mélodique qu'avant,ben tant mieux car cette fois-ci il y a plus de variété,beaucoup plus de passages mémorables et si la prod est moins puissante qu'avant elle est plus claire...
Bon j'avoue le milieu ainsi que la fin de l'album sont un peu plus abscons que le reste (rhaaaa I35,ce solo final !) mais en général je trouve cet album bien attachant...
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
08/09/2008 15:11
note: 5.5/10
Lmkt a écrit : Très bonne chronique Sourire

Par contre l'album est à chier.


Merci bien !
citer
(ancien membre)
08/09/2008 13:29
note: 3/10
Très bonne chronique Sourire

Par contre l'album est à chier.
Chri$ citer
Chri$
06/09/2008 15:04
note: 5/10
ouais, tout pareil..et dire que j'avais mis une bonne note au précédent! difficile d'apprécier cet album, et c'est vraiment dommage parce qu'il y a des riffs intelligents et des chansons travaillés, mais la prod est minimaliste et ne dégage rien; ça serait du death technique ça irait car on entend bien les subtilités, mais pour un groupe qui veut blaster comme aborted ça sonne d'un plat! je reste sur "goremaggeddon" et "the archaic abbatoir"..
Thrasher citer
Thrasher
06/09/2008 12:05
note: 5/10
Il manque vraiment trop de punch. Et la production en particulier sur le son des guitares est vraiment pas terrible. Un cd moyen.
scabbycoco citer
scabbycoco
04/09/2008 10:22
Jamais été fan de ce groupe... et ce dès le premier album "The Purity Of Perversion " qu'on m'avait présenté comme une bombe de brutalité, et pourtant j'avais trouvé ça fadasse... et jamais accroché à la voix du Sven....

A lire vos commentaires, ça a pas l'air de s'arranger!
citer
Seb'
04/09/2008 08:35
Trustkill, avec ton In Quest, tu me fais passer à Origin et moi //Nostalgique
3 commentaires, 3 fois In Quest mentionné !
Je rapporte(ais) tout à Origin avant aussi.. Alala..

Mais à part ça, comme le dit Inhuman, sur les 3-4 premiers, ok, mais là, euh non.. J'appelle pas ça du Grind quoi ):

Non, non. Je n'accroche pas DU TOUT à cet album. Très déçu.
TrustKill citer
TrustKill
03/09/2008 21:46
note: 8/10
oui c vrai, je suis d accord;a part 3-4 morceaux assez grind/death le reste est plutot assez ressemblant a In Quest
Inhuman Effect citer
Inhuman Effect
03/09/2008 21:24
note: 4/10
TrustKill a écrit : je suis un gros fan d In Quest alors j apprecie la nouvelle direction d aborted voila
Je parlais surtout du côté grind/death en fait, sur les trois (quatre) premier je veux bien mais sur ce dernier album....
TrustKill citer
TrustKill
03/09/2008 20:40
note: 8/10
je suis un gros fan d In Quest alors j apprecie la nouvelle direction d aborted voila
Inhuman Effect citer
Inhuman Effect
03/09/2008 19:19
note: 4/10
TrustKill a écrit : Ca blast,ca grind et c bon.c la suite logique du precedent opus il fallait s y attendre;mais c tt de meme un tres bon album:ca blast tjs bcp,Grind/Death tjs mixé,vocaux monstrueux,et pour ma part le petit coté In Quest avec les mélo qu ils ont depuis "slaughter" me plait bcp pour ceux qui connaisse
Je suis pas sûr qu'on ait écouté le même disque là....
TrustKill citer
TrustKill
03/09/2008 17:16
note: 8/10
Ca blast,ca grind et c bon.c la suite logique du precedent opus il fallait s y attendre;mais c tt de meme un tres bon album:ca blast tjs bcp,Grind/Death tjs mixé,vocaux monstrueux,et pour ma part le petit coté In Quest avec les mélo qu ils ont depuis "slaughter" me plait bcp pour ceux qui connaisse
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
03/09/2008 16:53
note: 5.5/10
John a écrit : Très bon album.
Bien meilleur que S&A. Je vais pas écrire un roman, pour mon avis, y'a ma chronique sur U-zine.
Manque de percussion ? Et bien on a tout un autre avis.
Juste d'accord sur la prod' pas super.


Ouais j'avais jeté un oeil sur ta chro avant d'écrire la mienne, nos avis sont diamétralement opposés. Pour ma part je préfère nettement "Slaughter & Apparatus" même si ce n'est pas un chef d'oeuvre absolu. Je vois que je suis loin d'être le seul à avoir eu du mal avec cet album !
citer
Seb'
03/09/2008 15:02
Y'a pas à chier. Cet album a beaucoup de mal à passer.
Goremageddon restera l'album ultime d'Aborted. Leur chef-d'oeuvre.
Puis : "seul Sven (toujours lui) reste vraiment au top."
En même temps, c'est le seul membre qui reste ('fin faut voir) depuis Goremageddon
Ander citer
Ander
03/09/2008 13:38
note: 5.5/10
Inhuman Effect a écrit : L'une des grosses déception de l'année, le précédent était déjà médiocre à mon avis mais ce nouveau chapître enterre un peu plus le groupe.

Je n'accroche plus du tout au style d'Aborted, mais au moins ils ne stagnent pas, toutefois je trouve que l'album manque de hargne, et le côté mélodique est raté qui plus est.
Un disque sans profondeur, aux riffs génériques, à l'inspiration vascillante, seul Sven (toujours lui) reste vraiment au top.


Même pas pour moi. Disons que ça reste du niveau de Slaughter & Apparatus, avec plus de chants growler, le problême c'est qu'ils sonnent un peu forcer... Je préfère de loin sa perf' sur Goremageddon. :|
Dead citer
Dead
03/09/2008 13:23
L'artwork a l'air quand même sympa Sourire
Inhuman Effect citer
Inhuman Effect
03/09/2008 13:20
note: 4/10
L'une des grosses déception de l'année, le précédent était déjà médiocre à mon avis mais ce nouveau chapître enterre un peu plus le groupe.

Je n'accroche plus du tout au style d'Aborted, mais au moins ils ne stagnent pas, toutefois je trouve que l'album manque de hargne, et le côté mélodique est raté qui plus est.
Un disque sans profondeur, aux riffs génériques, à l'inspiration vascillante, seul Sven (toujours lui) reste vraiment au top.
Niktareum citer
Niktareum
03/09/2008 12:59
note: 6/10
Déçu aussi par cet album un peu fadasse je trouve.
Et pis j'aime pas les lignes de grattes ultra simplistes, on dirait du Breedmachine! Mr Green
J'irais pas jusqu'à dire qu'il est mauvais mais c'est clair que j' attendais mieux...
John citer
John
03/09/2008 12:42
note: 8.5/10
Très bon album.
Bien meilleur que S&A. Je vais pas écrire un roman, pour mon avis, y'a ma chronique sur U-zine.
Manque de percussion ? Et bien on a tout un autre avis.
Juste d'accord sur la prod' pas super.
Ander citer
Ander
03/09/2008 11:26
note: 5.5/10
Le groupe baisse en qualité depuis The Archaic Abattoir, ça c'est sûr... Trop de mélodies, pas assez de riffs marquants... Une belle déception que voilà!
peporc citer
peporc
03/09/2008 10:16
note: 4/10
Idem que Keyser...
Keyser citer
Keyser
03/09/2008 09:25
Bien pourri effectivement ce nouveau Aborted qui descend de plus en plus alors que j'aimais le défendre jusqu'à The Archaic Abattoir...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Aborted
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs : (22)  5.89/10
Webzines : (26)  7.01/10

plus d'infos sur
Aborted
Aborted
Death Brutal Moderne - 1995 - Belgique
  

tracklist
01.   Carrion
02.   Ophiolatry On A Hemocite Platter
03.   I35
04.   Pestiferous Subterfuge
05.   The Chyme Congeries
06.   A Murmur In Decrepit Wits
07.   Enterrement Of An Idol
08.   Hereditary Bane
09.   Avarice Of Vilification
10.   The Obfuscate

Bonus Track (slipcase) :
11.   Slaughtered (Pantera cover)

Durée : 35:13

line up
parution
23 Juin 2008

voir aussi
Aborted
Aborted
The Purity of Perversion

1999 - Soulreaper Records
  
Aborted
Aborted
Goremageddon
(The Saw and the Carnage Done)

2003 - Listenable Records
  
Aborted
Aborted
Termination Redux (EP)

2016 - Century Media Records
  
Aborted
Aborted
The Necrotic Manifesto

2014 - Century Media Records
  
Aborted
Aborted
The Haematophobic EP (EP)

2004 - Listenable Records
  

Essayez plutôt
Gruesome
Gruesome
Savage Land

2015 - Relapse Records
  
Entrails
Entrails
Raging Death

2013 - Metal Blade Records
  
Toxaemia
Toxaemia
Buried To Rise: 1990-1991 Discography (Compil.)

2010 - Dark Descent Records
  
Yyrkoon
Yyrkoon
Occult Medicine

2004 - Osmose Productions
  
Valgrind
Valgrind
Morning Will Come No More

2012 - Godeater Records
  

Déception de l'année
Vlad Tepes
Celtic Poetry (Démo)
Lire la chronique
Miscarriage
Imminent Horror
Lire la chronique
PPCM #9 - Petites Promenades Côté MELODEATH (Partie 1 : Du POWER au MELODIC DEATH)
Lire le podcast
Saor
Forgotten Paths
Lire la chronique
Funereal Presence
Achatius
Lire la chronique
Fetid
Sentient Pile Of Amorphous ...
Lire la chronique
Fall Of Seraphs / Trepanator
Incarnation Of Torture (Sp...
Lire la chronique
Reversed
Widow Recluse (Démo)
Lire la chronique
Lykaionas
The Diabolical Manifesto
Lire la chronique
Thy Dying Light
Cold In Death (EP)
Lire la chronique
Le corbeau, l'ami du black metal !!!
Lire le podcast
Ascension + Necros Christos + Venenum
Lire le live report
Windhand
Eternal Return
Lire la chronique
Pensées Nocturnes
Grand Guignol Orchestra
Lire la chronique
Sinmara
Hvísl Stjarnanna
Lire la chronique
Aera
The Craving Within
Lire la chronique
Mooncitadel
Moon Calls To Wander... ......
Lire la chronique
Confessor A.D.
Too Late To Pray (EP)
Lire la chronique
Elder
Reflections Of A Floating W...
Lire la chronique
Warmoon Lord
Burning Banners of the Fune...
Lire la chronique
Véhémence
Par le sang versé
Lire la chronique
Napalm Death
Live Corruption (Live)
Lire la chronique
Menace Ruine
Union of Irreconcilables
Lire la chronique
Menace Ruine
The Die Is Cast
Lire la chronique
Affliction Gate
Last Night Wandering (EP)
Lire la chronique
Malist
In the Catacombs of Time
Lire la chronique
Lunar Shadow pour "The Smokeless Fires".
Lire l'interview
Black Citadel
Relics Of Forgotten Satanis...
Lire la chronique
Gendo Ikari
Unit 1 (EP)
Lire la chronique
Born Of Osiris
The Simulation
Lire la chronique