chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
117 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Belphegor - Pestapokalypse VI

Chronique

Belphegor Pestapokalypse VI
En 15 ans d'existence, les Autrichiens de Belphegor n'avaient certainement jamais eu une période aussi agitée et positive ! La sortie de Goatreich – Fleshcult début 2005, suivie d'une tournée européenne en tête d'affiche (et de pas mal d'autres dates de festivals) puis l'enregistrement d'un nouvel opus en fin d'année. A la suite de çà, une longue tournée en Amérique du Sud, l'annonce d'un contrat avec Nuclear Blast (grosse surprise) et enfin l'arrivée d'un nouveau bassiste (Serpenth) ainsi que le départ du jeune prodige Nefastus (désormais batteur intérimaire pour dépanner en live). Que d'agitation donc ! Avec une promotion dirigée par le mammouth Nuclear Blast, les Autrichiens ont toutes les cartes en main pour dépasser leur statut de groupe de seconde zone qui leur colle à peau…Les cartes ? Leur sixième album Pestapokalypse VI.

A peine digéré leur Goatreich – Fleshcult, que la bande à Helmuth revient déjà nous plomber les esgourdes. L'artillerie semblait d'ailleurs bien peu inspirée par rapport au reste de leur discographie, heureusement pour nous, le bourreau Torturer était là pour balancer ses blasts à 260 bpm ! Le départ de ce dernier qui suivi, n'annonçait malheureusement pas un avenir radieux à Belphegor (où la batterie reste le cœur du groupe)… Et cette nouvelle galette blasphématoire ? Du Belphegor dans toute sa splendeur et méchamment redoutable ! A peine l'album mis en platine, qu'on portera une oreille toute attentive au jeu de batterie… Et là c'est la grosse baffe ! Les chanceux qui ont pu voir le groupe en concert en 2005 ont certainement dû appréhender le protagoniste. Son nom : Nefastus. Son jeu : un matraquage de fûts hallucinant de vitesse ponctué de divers hurlements. Sa particularité : âgé à peine de la vingtaine. Belphegor a su dénicher la perle rare, il suffit d'écouter l'album entier (parfaitement dans le style du groupe : martial, varié, ultra rapide et puissant) ou alors un titre très soutenu comme « The Ancient Enemy » (difficile de faire plus physique) : mazette ! Certes même si on reste un cran en dessous de l'inhumain Torturer (Lucifer Incestus saura vous en convaincre), le jeunot Nefastus n'a franchement pas de quoi rougir (imaginez la bête dans quelques années) !

Les deux piliers du groupes, Helmuth hurleur/guitariste (le monsieur torse poil adepte du développé-couché et qui tire toujours la langue) et Sigurd (guitariste toujours en tenue black cloutée) ne sont évidement pas en reste. Les grognements death (et hurlements black) d'Helmuth (paroles evil en Allemand/Anglais/Latin) et son style de jeu (et de Sigurd) situé entre un Dark Funeral et un Krisiun, sont toujours aisément reconnaissables. Nan ce qui surprendra ici, c'est surtout le niveau de composition qui atteint sans équivoque celui d'un certain Necrodaemon Terrorsathan ! Ainsi c'est avec une certaine délectation qu'on se prendra dans les oreilles bien grandes ouvertes, les moults paquets de riffs ultra massifs (« Pest Teufel Apokalypse » est jouissive !), les leads entêtants (« Seyn Todt In Schwartz »), ces soli schizophréniques ainsi que les nombreux breaks parsemés ici et là. Bref on sent que le groupe s'est beaucoup appliqué où chaque passage a son importance. Rayon nouveauté, on remarquera un Belphegor poignant d'émotion avec le splendide « Chants For The Devil » mais aussi un Belphegor assez épique, je pense au titre « Sanctus Perversum ».

Malheureusement pour les trois titres restant çà va de bon à très médiocre… « Belphegor - Hell's Ambassador » bien qu'efficace reste bien trop prévisible (tout droit sorti du précèdent album avec ses riffs orientaux) mais ce sont surtout les titres lents mous et fades (ne collant absolument pas au reste malgré de bonnes idées) comme « Angel Of Retribution » et « Bluhsturm Erotika » qui feront grincer les dents (redite du précédent album)… Amputé de çà, nous obtenons à peine 25 minutes au compteur... Difficile de ne pas rester sur sa faim (même sans amputation), surtout face à un tel niveau d'exécution (ah ce final !). Pour rajouter mon petit grain de sel, j'aurai aimé beaucoup plus de samples et le retour de ce côté malsain des premiers albums.

Reste que pour ceux qui découvrent Belphegor, vous devriez vous retrouvez sur le cul car ce condensé du meilleur du groupe a vraiment tout pour plaire (notez le splendide artwork de maître Seth) et fera j'espère parler de lui (vu les nombreux échos positifs c'est bien parti !) au sein de la communauté black et death. Ainsi vous remontrez leur discographie tant sous-estimée et vous vous convertirez à la cause du groupe (les nonnes nues).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

Solarian citer
Solarian
27/10/2019 11:17
note: 9/10
Le meilleur Belphegor pour moi avec Lucifer Incestus et Necrodaemon juste derrière. Brutal, mélodique, varié, inspiré... Pas grand chose à redire ici. Pourtant je ne l'écoute quasiment plus aujourd'hui.
Pour le reste de la disco j'ai tendance à être saoulé rapidement et je n'arrive plus à m'envoyer leurs albums sans vite passer à autre chose, je ne sais pas pourquoi.
Et depuis Conjuring the Dead et ce virage majoritairement DM chiant comme la pluie, y'a plus grand chose à gratter.
citer
Sunn0))
28/04/2009 16:38
bien, même bien bien, mais je m'en suis lassé vite
Chri$ citer
Chri$
27/12/2007 19:25
note: 9/10
après un max d'écoute, le meilleur des 3 derniers à mon gout: retour à la brutalité de "Lucifer Infestus" avec des riffs encore plus travaillés et une réelle athmosphère qui se crée au fil des titres, j'ai hate d'entendre le prochain qui sort en avril Hail
crowdead citer
crowdead
30/12/2006 20:39
note: 9.5/10
chui un gentil moua
Mitch citer
Mitch
29/12/2006 13:41
note: 8/10
DR.Jkl a écrit : Mon premier Belphegor, reçu pour Noël et je peux déja dire que je ne suis pas du tout d'accord avec la chro pour Blutsturm Erotika et Angel of Retribution que je trouve du même niveau que les autres compos et qui aèrent assez bien le disque à mon goût.

Je préfère nettement un "Fukk The Blood Of Christ" ou un "Kings Shall Be Kings" (mais tu ne connais pas encore Moqueur) : les goûts et les couleurs! Clin d'oeil

@crowdead : c'est toi qui est trop gentil ui! Mr Green

Kro du reste de la disco pour bientôt. Sourire
crowdead citer
crowdead
29/12/2006 10:40
note: 9.5/10
ce belphegor m'a troué le cul. d'une maturité, d'une beauté et d'une violence hallucinante ! il est tout bonnement génial. je trouve la chro bien severe. un must !
DR.Jkl citer
DR.Jkl
29/12/2006 00:18
note: 7.5/10
Mon premier Belphegor, reçu pour Noël et je peux déja dire que je ne suis pas du tout d'accord avec la chro pour Blutsturm Erotika et Angel of Retribution que je trouve du même niveau que les autres compos et qui aèrent assez bien le disque à mon goût. Pour le moment je suis assez enthousiaste mais il est vrai que je ne connais pas les autres albums et que je n'ai pas assez écouté celui-ci. Je développerai après plus d'écoutes.
Chri$ citer
Chri$
04/12/2006 13:39
note: 9/10
Sakuragi a écrit : C'est la 1ère fois que j'écoute quelque chose de ce groupe, et je trouve que les riffs du mp3 font beaucoup penser à Nile....ce qui me dérange beaucoup...

je m'étais fait un peu la meme remarque au début, mais finalement seul le premier titre a des sonorités de ce genre, le reste c du pur black / death qui tache Headbang

et pour avoir enfin l'album et l'avoir bien écouté, c quand meme bien sympa, pas transcendant mais divinement bourrin (y'a un titre dont le nom ne me revient pas qui blaste sans cesse pdt une bonne minute d'entrée de jeu)... un bon album, mon premier de Belphegor et je ne regrettes pas!
Hellswrath citer
Hellswrath
04/11/2006 20:24
Interview en ligne, merci à Micth sensei. Sourire
citer
yoyo
27/10/2006 18:27
franchement cet album tue, "pest teufel apokalypse" est vraiment énorme, et j'aime plutot bien les chansons plus lentes que tu trouves médiocre, surtout bluhsturm erotika. Sinon je trouve l'album beaucoup plus varié, au niveau du jeu de batterie, que les précédents albums
Hellswrath citer
Hellswrath
23/10/2006 01:47
Ohlalala, maitre Hellswrath déjà, damned.
Ensuite c'est surtout ton interview Sourire
citer
Sakuragi
22/10/2006 23:23
C'est la 1ère fois que j'écoute quelque chose de ce groupe, et je trouve que les riffs du mp3 font beaucoup penser à Nile....ce qui me dérange beaucoup...
Mitch citer
Mitch
21/10/2006 17:11
note: 8/10
Interview du groupe par maître Hellswrath à venir. Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Belphegor
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (23)  8.26/10
Webzines : (23)  8.05/10

plus d'infos sur
Belphegor
Belphegor
Death/Black - 1992 - Autriche
  

vidéos
Bluhtsturm Erotika
Bluhtsturm Erotika
Belphegor

Extrait de "Pestapokalypse VI"
  

tracklist
01.   Belphegor – Hell's Ambassador
02.   Seyn Todt Schwartz
03.   Angel Of Retribution
04.   Chants For The Devil
05.   Pest Teufel Apokalypse
06.   The Ancient Enemy
07.   Bluhtsturm Erotika
08.   Sanctus Perversum
09.   Das Pesthaus/Miasma Epilog

line up
parution
27 Octobre 2006

voir aussi
Belphegor
Belphegor
Bondage Goat Zombie

2008 - Nuclear Blast Records
  
Belphegor
Belphegor
Goatreich - Fleshcult

2005 - Napalm Records
  
Belphegor
Belphegor
Necrodaemon Terrorsathan

2000 - Last Episode
  
Belphegor
Belphegor
Lucifer Incestus

2003 - Napalm Records
  
Belphegor
Belphegor
Totenritual

2017 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Sarpanitum
Sarpanitum
Blessed Be My Brothers

2015 - Willowtip Records
  
Dissection
Dissection
Storm Of The Light's Bane

1995 - Nuclear Blast Records
  
Shabti
Shabti
Trembling And Shorn

2019 - Autoproduction
  
Crimson Moonlight
Crimson Moonlight
The Covenant Progress

2003 - Rivel Records
  
Invincible Force
Invincible Force
Satan Rebellion Metal

2015 - Dark Descent Records
  

Enepsigos
Wrath of Wraths
Lire la chronique
AODON pour l'album "11069"
Lire l'interview
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Bismuth / Undersmile
Split (Split 12")
Lire la chronique
Anhedonist / Spectral Voice
Abject Darkness ​/ ​Ineffab...
Lire la chronique
Tzun Tzu
The Forbidden City (EP)
Lire la chronique
Primitive Man
Steel Casket (Démo)
Lire la chronique
Coma Wall / Undersmile
Wood & Wire (Split 12")
Lire la chronique
Whoredom Rife / Taake
Pakt (Split 10")
Lire la chronique
METALHERTZ - S03E01 - Le power metal parodique
Lire le podcast
Black Curse
Endless Wound
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique
Maere
I (EP)
Lire la chronique
Orphalis
The Approaching Darkness
Lire la chronique
Slaughter Messiah
Cursed to the Pyre
Lire la chronique
Code Orange
Underneath
Lire la chronique
Pearl Jam
Vitalogy
Lire la chronique
Solothus
Realm of Ash and Blood
Lire la chronique